Les conséquences et effets de la dépression sur la santé

La dépression et la santé

Please install Yoast SEO plugin and enable the breadcrumb option to use this shortcode!

Les conséquences de la dépression sur la santé : les risques de maladies

Si la dépression est une maladie à part entière et qu’elle touche à la santé de la personne par ces symptômes et effets directs, certaines études montrent que la dépression est associée à l’apparition et au développement de troubles somatiques connexes.

Pour montrer que certains problèmes somatiques sont liés à la dépression, on cherche à voir si leur risque d’apparition est plus élevé chez les personnes atteintes de troubles de l’humeur que dans la population générale. Ces études montrent un risque plus élevé chez les personnes dépressives dans les maladies ci-dessous.

Les maladies psychosomatiques

Il s’agit de maladies dont la cause est inexpliquée médicalement. On note dans ces maladies, la fatigue chronique, les troubles musculo-squelettiques, articulaires, gastro-intestinaux, certaines douleurs diverses et certains troubles sexuels. Dans environ deux tiers des cas de maladies psychosomatiques, il est repéré un trouble mental connexe. Le traitement du trouble mental et par exemple de la dépression va non seulement atténuer les symptômes directement lié à cette dernière mais aura également une incidence positive sur les troubles psychosomatiques de la personne.

Les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont également repérées comme étant associées à la dépression. Il s’agit entre autre des maladies du cœur, de l’infarctus et des angines de poitrine.

Le diabète

La relation ente le diabète et la dépression a été démontré et s’explique notamment par des problèmes d’hygiène de vie et de traitement conséquents à la dépression.

Les maladies infectieuses

Les facteurs de risques de contracter une maladie infectieuse telle que le HIV sont plus important chez les personnes dépressives que dans la population générale. Ceci s’explique notamment par le fait que les comportements sexuels à risque sont plus nombreux chez les personnes connaissant des troubles dépressifs.

Les conséquences et effets de la dépression :