Dépression ou état dépressif : Comment aider et soutenir son proche au quotidien ?

Le soutenir au quotidien

Please install Yoast SEO plugin and enable the breadcrumb option to use this shortcode!

Comment aider son proche à lutter contre la dépression et à s’en sortir ?

Si vous ne pourrez en aucun cas remplacer le traitement actif (antidépresseur, psychothérapie et/ou luminothérapie), votre soutien au quotidien est primordial. Votre proche n’a pas besoin d’être brusqué pour se bouger. Il a cependant besoin de votre présence et de votre amour.

Comment soutenir son proche dépressif ?

Votre soutien peut se montrer de diverses façons :

  • La solliciter pour partager des activités ensemble (marche à pied, cinéma, activité sportive…). Ne vous inquiétez pas si elle refuse vos propositions. Le fait d’être sollicitée lui permet d’exister et de garder sa place. Et puis, peut être, elle vous suivra un autre jour.
  • Encouragez-la à poursuivre des activités qui étaient agréables pour elle auparavant mais sans insister.
  • Gardez une oreille disponible pour elle. Elle a besoin de votre écoute ouverte et attentive. Le proche doit être patient dans son écoute car la personne dépressive a tendance à ressasser les mêmes choses.
  • Soyez attentive aux évolutions observées chez votre proche souffrant de dépression. Ne vous contentez pas de le constater pour vous-même mais faites-lui en un retour positif en mettant ces progrès en valeur afin de la valoriser.
  • La personne dépressive a besoin, plus encore qu’avant, de petites attentions particulières. Elle ne montrera peut-être pas d’enthousiasme débordant du fait de son trouble dépressif, néanmoins cela ne peut que lui faire du bien.
  • Si votre proche a des enfants, il est important de mettre des mots pour eux sur cette maladie qu’est la dépression et leur expliquer que votre proche n’est pas responsable de sa maladie comme on n’est pas responsable d’avoir la grippe.
  • N’oubliez pas d’expliquer la dépression aux autres proches de la personne dépressive car beaucoup de rupture de relations viennent de la méconnaissance du trouble.
  • Quand votre proche va mieux, laissez-le reprendre des initiatives à son rythme. Redonnez-lui la place qu’il occupait auparavant.

Place et rôle de l’entourage :