La dépression post-partum (suite à un accouchement)

La dépression post-partum

Please install Yoast SEO plugin and enable the breadcrumb option to use this shortcode!

Qu’est-ce que la dépression post-partum ?

La dépression post-partum ou périnatale est une maladie qui touche entre 10 et 15 % des femmes au cours de l’année suivant leur accouchement.

Définition de la dépression post-partum

La dépression post-partum n’est pas à confondre avec le baby blues. Ce dernier est un trouble passager qui se manifeste juste après la naissance de l’enfant. Ce trouble est lié le plus souvent à la fatigue (manque de sommeil), aux bouleversements hormonaux et à une augmentation du stress (inquiétude pour son bébé, doute de ses capacités à prendre soin de lui…), mais il est facilement surmontable.

Quant à la dépression post-partum, c’est un état dépressif majeur qui apparaît quelques semaines à quelques mois après l’accouchement et qui s’éternise. Il n’est pas à prendre à la légère car il peut dénaturer le lien mère-enfant, déséquilibrer la cellule familiale et dans le pire des cas, engendrer la maltraitance. Les conséquences peuvent être importantes pour l’enfant avec essentiellement des troubles d’ordre affectif et comportemental.

Les symptômes de la dépression post-partum

Voici quelques symptômes de la dépression post-natale :

  • L’irritabilité
  • L’anxiété importante
  • La dévalorisation ou culpabilité excessive
  • Les troubles de l’humeur
  • Le surmenage
  • L’isolement et le repli sur soi
  • Les pensées morbides ou suicidaires
  • La fatigue permanente
  • La profonde tristesse
  • Les troubles du sommeil (insomnie)
  • L’incapacité à s’occuper correctement de l’enfant
  • Le désintérêt pour les activités
  • Le manque d’appétit

La dépression post-partum chez le père

Si les mères sont plus prédisposées à la dépression post-partum, on peut également retrouver cet état dépressif chez les pères. Plus de 10 % des nouveaux papas serait concernés par cette maladie due aux changements engendrés par l’arrivée du nouveau-né.

Par conséquent, si vous êtes confronté à une dépression post-partum, il est primordial de ne pas rester isolé et d’en parler à votre médecin.

Les types de dépression :